Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les posteurs les plus actifs du mois

Partagez | 
 

 [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Dim 26 Juil - 12:13

La fontaine de jouvence, l'immortalité, les solutions miracles pour faire rajeunir la peau... De nombreuses études sont faites pour retarder la mort ainsi que ses symptômes tel que les rides, la perte des capacités physiques ou la destruction des milliers de neurones. Tous le monde en rêve : vivre longtemps ou éternellement pour admirer l'évolution du monde...
Au fil du temps, les moyens scientifiques trouvés ont été nombreux pour repousser ou faire disparaître la vieillesse et ses conséquences physiques. On peut prendre comme exemple les différentes crèmes rajeunissantes, les assistances médicales et sociales pour les personnes âgées, les médicaments... Et ce n'est pas sans conséquence :


  • L'augmentation de l'espérance de vie déclenchera une augmentation des retraités, avec l'arrivée du papy-boom vers 2040 les assistances sociales se compliqueront et un déficit des retraites fera sont apparition.
  • Une population plus vieille évoque souvent une population plus assistée, en France plus de 700 000 habitants sont considérés comme dépendants pour diverses raisons, physiques ou mentales. Les deux provenant majoritairement de l'âge, ils ont besoin d'aide en quasi-permanence.
  • L'augmentation de l'âge moyen de la population aurait un fort impact sur l'économie et le dynamisme de la société, les retraités ne participant pas à la vie active de celle-ci, il pourrait y avoir de graves conséquences dans ces domaines.
  • Une surpopulation inévitable sera l'une des grandes conséquences de l'augmentation de l'espérance de vie.


Ces phénomènes peuvent être expliqués par le désir de vivre plus longtemps, la peur de la mort qui reste souvent un tabou, la peur de laisser des êtres chers derrière soi ainsi que la question de la vie après la mort. Personne ne sait ce qui suit la cessation de la vie, pour beaucoup c'est l'oubli, le néant. Pour d'autres vient l'évocation du paradis, de la réincarnation, de l'errance de l'esprit ou d'une quelconque vie après la mort.


> L'augmentation de l'espérance de vie, la quête d'immortalité.
Pour vous, qu'est-ce qui pousse l'homme à vouloir vivre plus longtemps ? Souhaiteriez-vous posséder le don d'immortalité ? Le désir de vivre plus longtemps, de vivre éternellement, pensons aux conséquences. Si la conservation du corps et la vie éternelle était accessible grâce à la médecine, que vous aviez les moyens de vous le payer, pourriez-vous vivre malgré la dépendance aux services sociaux ?

> Une possible vie après la mort.
L'une des questions existentielles est de savoir ce qui suit la mort, comme dit plus tôt cela marque pour beaucoup une cessation de la vie sans suite. Un néant qui se rapprocherait de l'état d'inconscience, de ce qui précède et suit la vie. Même si le terme est tout aussi étranger à l'homme que celui de l'infini, c'est une hypothèse probable. Qu'en pensez-vous ? Pour vous, y a-t-il une forme d'au-delà ?


Merci aux membres qui répondront, vos avis nous intéressent, je vous partagerai le mien également par la suite ! N'hésitez pas à explorer d'autres pistes de réflexions.


_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 


Dernière édition par Atsuhiko le Jeu 29 Oct - 14:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Dim 26 Juil - 13:12

Personnellement, je ne suis pas de ceux qui aimeraient vivre éternellement. Cela pourrait bien être aussi passionnant qu'on peut l'imaginer, découvrir les technologies qui seront crées, voir l'évolution de la façon de penser des gens, etc. Mais je pense que si l'on pouvait vivre éternellement, le présent perdrait de son intérêt. Outre les problèmes économiques et de surpopulation, les gens ne feraient plus grand chose de leur vie. Après tout, pourquoi essayer de vivre une expérience unique lorsque l'on sait que demain, dans un mois, dans 10 ans, on sera encore en vie, et qu'on peut donc le reporter.

Dans le même sens, je pense que certaine expérience perdraient de leur intérêt. La peur de la mort, la sensation d'être sur le fil et l'adrénaline qui en découle, on ne le vivrait plus. Notre existence deviendrait plate, ennuyeuse, et au final, on n'aurait plus envie de vivre.

De plus, je déteste l'idée d'être assistée au quotidien. Être enfermée dans une maison de retraite, je ne le supporterais pas. Plutôt mourir que de ne rien faire de mes journées.

Concernant ce qu'il y a après la mort, je ne crois pas ni au paradis, ni à l'enfer, ni même à la réincarnation (bien que cette option serait celle qui m'inspirerait le plus). Pour moi, il n'y a tout simplement rien. Tout notre être est fait de chair, de sang, de muscle; notre pensée est issue de connexions neuronales, de souvenirs. Quand la machine est morte, que le cerveau ne fonctionne plus, alors il n'y a plus de pensée, plus de nous. Seul notre souvenir subsistera encore quelques décennies dans la mémoire des personnes qui nous étaient proches, puis plus rien.

C'est peut être pessimiste comme façon de pensée mais au moins, je ne risque pas d'être "déçue"  (si l'on peut l'être après la mort...), à imaginer un paradis pour me rendre compte qu'il n'y a rien.

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Dim 26 Juil - 17:50

Pour aborder le sujet point par point, déjà, je pense qu'une médecine capable de maintenir en vie, sans pour autant soigner l'état d'un vieux corps ne servirait à rien d'autre que de fuir la mort. Parlant d'immortalité au sens de l'impossibilité de mourir de vieillesse, l'intérêt serait la jeunesse éternelle, mais c'est un mythe. Devenir immortel c'est défier les lois de la nature, la morale, c'est un moyen de rendre une personne unique. Cependant si tous y avaient accès cela amènerait à des guerres, à des catastrophes et à énormément de problèmes.

La peur de la mort vient de l'inconnu qui suit cette étape, c'est une frontière sans-retour, on peut comparer cet état au Néant. Comme je l'ai dit plus tôt je l'associe à la même chose que ce qui précède la vie, rien. On peut dire que c'est pessimiste comme façon de voir les choses, mais je considère qu'un être humain (sa conscience tout du moins) n'est qu'une partie de son cerveau. Le corps est une enveloppe qui le protège et sa façon de penser issue de connections neuronales (je te rejoins sur ce point Nana), ainsi je considère que la véritable mort de l'individu est établie au moment où le cerveau est détruit ou gravement abîmé. Suite à cela, on continue de vivre dans la mémoire des gens, une fois qu'il n'y a plus personne pour se souvenir de nous on disparaît. (si je devais choisir comment mourir ce serait autrement que par la tête, une balle par exemple ça détruit le cerveau, l'individu et ce qu'il reste de sa conscience. Touché ailleurs ce n'est que l'enveloppe qui est atteinte, cela peut amener à la mort mais l'esprit de l'individu est en quelques sortes conservé)

Tout les hommes doivent mourir, échapper à cette règle c'est rejeter sa propre nature et faire preuve d'égoïsme, tous passent par là. Moi-même je mourrai, mais en tant qu'égoïste je saisirai l'opportunité d'être immortel si elle se présentait et que l'état du corps suivait avec haha. Car je considère la nature humaine comme relativement limitée (au final les gens vivent pour leurs sentiments et leur émotions, mais ce n'est que des réactions dans le cerveau, si on pouvait les créer à volonté qu'est-ce qu'il resterait à faire ?)

Egalement, je pense que la majorité des religions proposant une vie après la mort est une façon de fuir la réalité, de se rassurer. S'il y avait la réincarnation je n'y verrait que peu d'intérêt également, pourquoi vivre la vie d'un autre ? Supprimer ses souvenirs, modifier sa personnalité, tout recommencer sans rien garder de ce que nous avons acquis, à quoi bon. Je pense qu'il y a beaucoup à dire sur ces sujets, alors si quelqu'un veut débattre je suis là, merci pour ta réponse d'ailleurs Nana c:

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Lun 27 Juil - 17:36

Concernant la façon que tu choisirais de mourir (à savoir autre qu'une balle dans le cerveau), je ne te suis pas sur ce point. Que le cerveau soit directement atteint ou non, il finit par mourir, donc peut importe comment, la conscience meure également. Au contraire de toi, une balle dans le cerveau m'irait bien : rapide, efficace et sans douleur.

Pour l'égoïsme de l'homme, je pense également que quiconque choisirait l'immortalité (ou tout du moins, quiconque n'ayant pas pesé le pour et le contre avant). Mais il se rendrait surement vite compte que son choix n'était pas le meilleur et le regretterait.

Enfin, je te rejoins également sur la religion. Fuir la réalité que notre être n'est qu'un grain de poussière dans la voute céleste, que peu importe nos actions nous mourront tous et auront tous le même sort (pas d'enfer ni de paradis), c'est ce que ça propose. Un moyen peut être d'avoir moins peur de la mort mais qui, je pense, peut être nécessaire pour certaines personnes. Le fait de croire que nos bonnes actions nous mèneront au paradis peut nous pousser à avoir une vie meilleure.

Pour la réincarnation, ça serait une possibilité de vivre d'autres choses, qu'on aurait pas eu le temps de faire avant par exemple. Dans le meilleur des cas, ça pourrait changer notre vision du monde aussi (si l'on pouvait en conserver tous les souvenirs). Prenons l'exemple d'une personne qui aurait toujours détester les oiseaux verts (un truc bidon pour ne viser aucune religion ni aucune ethnie). S'il se réincarne en oiseau vert, il se rendra compte qu'il n'avait sur eux que des préjugés et aucune raison concrète de les haïr dans sa vie antérieur. Il deviendrait meilleur en apprenant la tolérance.

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Lun 27 Juil - 18:51

J'identifie l'esprit d'une personne à sa conscience principalement, il y a aussi ses souvenirs, sa personnalité et ce qui fait de lui ce qu'il est mentalement, si sa conscience reste intact (même mort) alors l'esprit subsiste, si la conscience est trop endommagée ou détruite alors l'individu est "perdu".

Tu évoques une réincarnation où l'on garderait ses souvenirs, je vois ça comme une forme d'immortalité. En dehors de l'attrait qu'a l'immortalité lorsque la peur de la mort n'est plus d'actualité, il y a de nombreux points négatifs à cet aspect qui incite un individu à ne pas en vouloir. Ennui de la vie, mort des proches, égoïsme et rejet de sa nature humaine, perte d'intérêt... Mais personne ne l'ayant expérimenté il est possible qu'il y ait quelque chose au-delà de l'ennui de vivre, à l'expérimenter trop longtemps on pourrait passer à un autre étape, non ?

Il y a aussi beaucoup de choses qu'on ignore, on peut parler de l'esprit à l'état non-physique, d'une âme. La réincarnation étant une hypothèse acceptable, dans le sens ou la perte de sa personnalité et de ses souvenirs change totalement l'individu, ce qui le lie à sa précédente vie serait son âme qui ne change pas ou peu. Dans ce cas l'âme se transmet d'individu à individu, quelle serait sa forme si elle en avait une ? Je ne vais pas m'étaler sur ce point mais sans une âme qui se transmet, on ne peut pas parler de réincarnation, les deux êtres n'ayant absoluement aucun lien entre eux.

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mar 28 Juil - 10:43

Même sans être directement atteint, le cerveau meure et pourri donc la conscience ne peut rester intacte ê.e A moins que je ne vois pas où tu veux en venir...

Ca peut être une forme d'immortalité ou non, tout dépend de comment on perçoit les choses. Si à la mort d'un corps, "l'âme" d'une personne passe dans un autre corps pour vivre plus longtemps, en gardant ses souvenirs, pour accomplir des choses qu'il n'aurait pas pu faire dans son ancienne vie, alors oui, c'est une forme d'immortalité. Mais si l'âme se transfère de corps en corps, indépendamment de sa volonté, en conservant ses souvenirs (ou une partie tout du moins), sans que ceux-ci n'interfèrent physiquement dans sa nouvelle vie (pas de "J'ai pas pu sauter en parachute alors je profite de ma nouvelle vie pour le faire), alors je ne considère pas que ça soit une forme d'immortalité.

Atsu a écrit:
il est possible qu'il y ait quelque chose au-delà de l'ennui de vivre, à l'expérimenter trop longtemps on pourrait passer à un autre étape, non ?

Là, je te rejoins, c'est possible. Dans ce cas, on pourrait devenir une sorte d'entité omnisciente qui observe l'humanité se développer, qui saurait tout et n'interfèrerait plus dans la vie des hommes, ça pourrait être classe °O°

Dernier point, concernant la forme de l'âme (si elle existe évidemment), il serait tout à fait probable qu'elle soit d'un "matériau" qu'on ne connait pas encore. Quand on y regarde bien, il y a encore tellement de chose qu'on ignore. Il suffit de lever les yeux vers le ciel pour s'en apercevoir... On sait que l'espace est composé en grande partie de "matière sombre" et "d'énergie sombre" mais on ignore tout de ce que c'est, de quoi c'est composé et de sa "forme".

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mar 28 Juil - 17:27

Mais une chance est présente pour que ce qui suit l'ennui de la vie soit la folie, ce serait pas top top le suicide haha.. Ha...
Forever 18 !

Plus sérieusement, il existe des témoignages de personnes étant morts un instant puis revenus à la vie, certains qui se souviennent d'une ancienne vie, d'individus qui voient des choses etc.. Pour moi ils ne constituent aucune preuve et tous peuvent y associer une raison de leur choix, moi y compris.

Est-ce que tu sais qu'après la mort, on peut choisir de se faire cryogéniser pour revivre lorsque la science le permettra ? On peut se désigner pour donner des organes et être utile une fois mort également, on peut selon de nombreuses traditions et habitudes, être enterré, mais on a aussi le choix d'offrir ses cendres à des proches. La question post-mortem peut être abordé par rapport au corps physique qu'on laisse derrière nous, un jour peut-être on saura ressusciter mais honnêtement je doute que cela soit une bonne idée même si beaucoup seraient tentés par l'expérience (moi-même, mais je suis égoïste lol). Selon sa vision des choses on fait un choix, le don d'organe je le respecte et cela me tente, mais quand je me dis qu'après la mort il n'y a probablement rien et que le seul moyen de revenir est de relancer sa conscience, son corps, je me tourne vers la cryogénie.

En faite le sujet est tellement vaste que je suis partagé entre tout les camps, je pense qu'actuellement aucune de mes décisions ou de mes avis soient définitifs, ils changeront avec le temps et mon opinion. Du coup je trouve instructif de débattre là-dessus pour partager nos façons de penser, faire évoluer celle de chacun.

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mar 28 Juil - 18:40

Je ne crois pas vraiment aux témoignages de personne morte un instant, je pense qu'ils sont le fruit de leur imagination ou simplement des hallucinations dû aux troubles que le cerveau a pu subir.

Pour la cryogénisation, ouip je le savais ^^ Mais ce n'est pas quelque chose que je testerais ni même que j'approuve. Je trouve, dans un premier temps, que l'idée de ressusciter est stupide, je ne pense pas qu'on puisse en arriver là un jour et je l'espère sincèrement. De plus, ressusciter un mort, si on le pouvait, ne serait pas une bonne chose je pense. Entre la population qui vit plus vieille, le nombre de mort que l'on tente de diminuer tout le temps (les morts naturelles et accidentelles, évidemment), on va en arriver à un point où nous seront en surnombre sur la Terre. Et rajouter à ça des personnes ressuscitées, mais on irons-nous ? -.- Chacun devrait avoir une seule vie puis laisser la place à sa descendance pour que celle-ci puisse vivre tranquillement.

Pour le don d'organes après la mort, j'y pense beaucoup et je me dis que c'est surement quelque chose que j'aimerais faire. Plutôt que de laisser un corps pourrir en terre, pourquoi ne pas aider une personnes à mieux vivre ? Mais en même temps, ce qui suit est à prendre avec des pincettes, je pense à cette population en constante augmentation et je me dis que ça pourrait tout aussi bien être une mauvaise idée. Je sais pas comment le dire sans paraitre horrible, mais si on veut pouvoir vivre correctement sure Terre, il ne faut pas qu'on dépasse un certains nombres d'hommes, et malheureusement pour ça, il faut que des gens meurent... Je pense à toutes ces choses tout en gardant à l'idée qui si c'était un des mes enfants qui aurait besoin d'un organe, je serais extrêmement reconnaissante à la personne qui lui aurait fournie aussi parce que je voudrais qu'il ait une belle vie. C'est pour ça que j'ai pas encore pris ma décision...

Il y a une chose dont je suis certaine, je ne veux pas de la compagnie des vers, pour moi, ça sera l'incinération !

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mar 28 Juil - 18:51

J'ai entendu dire qu'il y a +/- un maximum impossible à dépasser en ce qui concerne le nombre d'humains sur terre, par rapport au nombre de naissance/décès, nombre de personnes non-fécondes, plein de chiffres qui donne un maximum autour d'une dizaine de milliards je crois. En ce qui concerne ce que tu as dit, à prendre avec des pincettes, une idée comme ça m'est venu à l'esprit un jour. Certes pour augmenter l'espérance de vie de la planète il y a des solutions pas très sympas, mais ça reste des solutions, personne ne les envisage sérieusement car lorsqu'on le fait on attire toute les critiques du monde. Pesant le pour et le contre, mets-toi à la place de la personne que tu imagine être mise de côté, malgré elle et pour le bien des autres, sans gratitude en retour. C'est un peu comme dans les pays pauvres, les gouvernements des pays riches pourraient très bien les aider mais ça poserait des problèmes à tout les autres, alors on les mets de côté et on reste dans sa zone de confort.

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mer 29 Juil - 10:10

Pour le maximum possible, j'en avais encore jamais entendu parlé... Je me demande si c'est véridique >.>

Pour le don d'organe à sa mort, c'est bien parce que le sujet est complexe et sensible que je n'ai toujours pas pris de décision, bien que je sois plutôt favorable que défavorable '.'

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Jeu 30 Juil - 19:34

Après concernant ce qui suit la mort, rien ne prouve la non-existence d'une forme de suite à la vie. Le monde est étrange et on en sait encore peu de choses, tout est possible, ce sont des scénarios que l'on ne pourra jamais prouver.
Aree avait dit dans un topic quelque chose que j'approuve, une personne morte ne subsiste que dans la mémoire des gens, tant que quelqu'un est là pour se souvenir de toi tu ne disparaît pas. Une fois qu'il ne reste plus rien, plus de souvenir, plus de vie, on tombe dans l'oubli et cela marque une véritable mort. Certains savent très bien que c'est le cas, ils veulent laisser quelque chose derrière eux pour qu'on ne les oublie jamais, c'est ce qui pousse certaines personnes à désirer d'être célèbres, pour subsister dans la mémoire des gens.

Une dernière chose, certains scientifiques travaillent sur le transfert de sa conscience dans un ordinateur. Pour moi c'est un façon d'aborder les choses, accorder une plus grande importance à la personne que nous sommes devenu plutôt qu'à sa "conscience". C'est dur à dire, mais lorsqu'on transfert son cerveau sur un ordinateur, une fois mort, l'ordinateur n'a que des données. Il fait une sorte de sauvegarde et laisse une image de vous-même avant votre décès. La personne n'en est pas moins décédée, sa conscience n'est pas passée dans l'ordinateur pour autant, c'est juste une copie sans âme. C'est un sujet délicat et difficile à expliquer, à toi de voir ce que tu en penses également ^^

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Ven 31 Juil - 14:11

Concernant ce qu'Aree a dit, je ne peux qu'approuver, c'est ce que je pense également.

Pour ce que tu as dit par rapport au transfère de conscience dans un ordinateur, je ne donnerais pas mon avis ici puisque ça rejoint le sujet du débat que je compte ouvrir (chose que je vais commencer à préparer >.>).

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Sam 1 Aoû - 11:40

Oui oui, peut-être que je vais copier-coller une partie de mon message, sinon il restera disponible içi.

Revenons-en au sujet principal, l'immortalité est à envisager dans le futur. De nombreux scénarios de Sci-Fi voient les choses sous le même angle, si l'homme se dépêche (avant qu'il détruise la Terre lol) il pourra avancer assez loin en médecine pour conserver un corps artificiellement. Il y a aussi un autre moyen, la manipulation de l'ADN et toutes ces choses interdites. Il y a sur Terre un seul animal qui ne peut pas mourir de vieillesse, la Turritopsis nutricula, c'est une méduse. A l'analyser pendant un long moment il serait possible de comprendre le fonctionnement de son organisme et de s'en inspirer pour faire des modifications sur l'ADN humain, les gênes et autres bidules. Vient une autre question, l'interdiction des expériences sur le corps humain est ce qui freine majoritairement, je pense, l'accès à de nombreux fantasmes (réparer un corps endommagé, reconstruire un membre manquant, vivre plus longtemps, voir dans le noir...). De mon point de vue, ce n'est pas une mauvaise chose, cela empêche les scientifiques de faire trop de bêtises. Mais dites-vous bien que quelque part, il y a des expériences de ce genre, qu'un jour les gens seront au courant. Le futur nous réserve beaucoup de choses, pas forcément bonnes !

Voilà, je vais éviter de partir dans des délires de manipulation génétique, mais dis-moi quand même ce que tu en penses XD

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

NaNaOsakiSan
Administrateur
Administrateur

Féminin
Messages : 7543
Réputation : 49
Inscription : 06/03/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nul part
Humeur : I see you...

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Sam 1 Aoû - 12:36

J'en pense qu'il est normal de ne pas manipuler génétiquement les hommes, je trouve que niveau éthique, ça passe pas. J'espère qu'on en arrivera pas là un jour >.>

_________________________



NaNa aime les Kinder, ses fils spirituels Atsu et Ichii et sa fille Nekoo ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
avatar

Tilysa
Sensei
Sensei

Masculin
Messages : 1598
Réputation : 9
Inscription : 10/11/2014
Age : 25
Localisation : La planète lointaine
Humeur : Tu es heureux ? Y'a intérêt :D

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Dim 2 Aoû - 8:05

Moi, d'un point de vus personnel. Je peu dire que je ne sais pas se qu'il y a après la mort. Devient ton réincarnée ? Allons nous dans un vide sans fin ? Y a t'il le néant ? Ou alors... Je vais dire un truc un peu fou. "Est ton réincarnée dans un autre monde ?"
A vrai dire, je sais pas. Il y a tellement de théorie qui circule mais c'est un sujet qui me fascine. C'est toujours intéressant de se poser des questions.
Moi je me suis toujours poser cette question. "Pourquoi vie t'on ? Qu'elle est notre rôle ? Pourquoi y a t'il une fin ?" Se sont des questions qui me font travailler le cerveau. On essaye tous de trouver une réponse, de comprendre. Mais en vain... Un jour peut être qu'on pourras comprendre, quand on auras une technologie médical avancer comme vous l'avez dit tout les deux plus haut. De voir les choses plus loin et de comprendre se qu'est réellement la mort.

Pour ce qui est de la longévité humaine. Moi... J'ai du mal a y croire. C'est vraiment compliquer a développer. Peu être qu'on pourras un jour dans le futur mais on en est encore loin. On a pas encore la technologie avancer pour savoir.
Après je veut bien croire qu'on puisse un peu augmenter l'espérance de vie d'une personne. Mais pourquoi vivre plusieurs année de plus ? Pour sauver un enfant ou une jeune personne je peu comprendre. Mais pour un vieillard de 100 ans ? Pourquoi doit t'il vivre plus longtemps ? De le voir souffrir encore plus dans son lit ? Car moi je connais un peu se milieu dans les maisons de retraites. (Oui, j'avais fait un stage il y a 2 ans de cela dans une maisons de retraite ^^)
Je peu vous dire que j'ai vus des trucs assez... glauque. Bon je vais pas partir dans le détail mais c'est l'idée de mon point de vus.
Donc pour la longévité humaine au final, je suis pour que se soit admis et sauver sur des enfant et des jeunes personnes. Mais pas sur des vieillard qui n'ont plus leurs têtes. Après je dit peu être pas tout les vieux mais certain qui sont très agée... Ils ont déjà eu une vie heureuse. Et pourquoi les continuer a les mettre dans la souffrances avec des masques a gaz et tout le reste ? Sa je suis contre. Car c'est une forme de souffrance. Et la mort ici peu être un soulagement pour eux.

Après, c'est que mon avis. je dit peut être des trucs faux. C'est simplement pour débattre. Moi je dit ce que j'ai vécus et vus. Et moi, j'ai surtout pas envies de vieillir et j'essaye de pas trop y penser surtout. Je vie pleinement ma jeunesse du présent. C'est tous se qui compte pour moi. =D

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nekoo
Légende
Légende

Féminin
Messages : 4308
Réputation : 16
Inscription : 29/05/2013
Age : 17
Localisation : Japon, Paris ( Trop de logique )
Humeur : Japan déjà terminée pwp

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Dim 9 Aoû - 13:30

Til je te rejoins sur les questions qu'on se pose *au fait j'ai le droit de poster même si je fais pas partie du club ? >.< Je trouvais le débat intéressant*
Je crois pas au Paradis/Enfer, et au reste, mais la réincarnation m'intéresse... Est-ce que après on se retrouve dans un autre corps, sans souvenir ? Personnellement je préférerai sans souvenir, pour pouvoir refaire des expérience avec une impression de nouveauté. Après c'est assez sûr que ça donne l'impression de magie, mais je trouve que seulement avec des matériau nous composant, ressentir des émotions très complexes relève presque de la magie (après c'est mon point de vue)

Après la question de trouver quelque chose qui nous permettrait d'être immortel, je pense que ce serai une mauvaise idée ; j'ai lu un livre où ça arrive, et les gens n'ont plus le droit de faire d'enfants, pour éviter une surpopulation. Les personnes sont donc très vieilles, mais il y a des "Surplus", des enfants n'ayant pas le droit de naître. Je trouve ça stupide, car la nature c'est de laisser la place aux plus jeunes.

Aussi les personnes âgées qu'on assiste, qu'on soigne pour retarder l'échéance, au bout d'un certain stage ça paraît inutile, comme les personnes qui sont dans le coma mais qu'on ne veut pas débrancher. Je comprends les proches, à leur place je voudrais aussi qu'ils ne meurent pas, mais aussi à la place de la personnes que l'on veut préserver, j'aimerai pas être assistée, suivie, garder ma liberté. Et ce serait pas juste vis-à-vis des personnes qui n'ont vécu pas longtemps, ou par exemple cloués à un lit d'hôpital toute leur vie. Bon aussi là je suis pas très objective, je viens de finir Angel Beats qui m'a fait bien pleurer.

Bref pour conclure ; je trouve qu'on a qu'une vie, faut en profiter ! *fiou j'ai fait un pâté, je suis fière de moi*

_________________________


                                          
                           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yami-neko.skyrock.com/
avatar

Tilysa
Sensei
Sensei

Masculin
Messages : 1598
Réputation : 9
Inscription : 10/11/2014
Age : 25
Localisation : La planète lointaine
Humeur : Tu es heureux ? Y'a intérêt :D

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Lun 10 Aoû - 8:30

Bien sur que oui tu peu nous rejoindre Nek ! Il suffit juste de mettre la petite vignette que j'ai. Et que tout le monde a de toute façons. ^^ Après faudra le dire a Atsu pour confirmer que tu es parmi nous, mais il et partit en vac pour le moment. Faudra juste attendre la fin de la semaine surement ! Mais tu peu quand même poster, ça permet de faire vivre son post durant son absence. =D  

Pour la réponse que tu as donner, j'avais vus une fois un reportage sur la réincarnation. Qui était intéressant. Ou des personnes avais vécus des NDE, des mort imminentes ont va dire. Et ils racontent leurs expériences après quand ils sont sortit du coma.
Beaucoup racontent qu'ils était détacher de leurs corps, du genre qu'il était un esprit. Après ils disent qu'ils était projeter dans un tunnel avec une lumière blanche tout au fond. Et qu'ils ont ressenti un moment de soulagement et d'amour. Et qu'ils ont vus toute leurs vie faufiler devant eux. Du genre ils voyent leurs familles, leurs amis... Tout leurs moment de bonheur qu'il ont eu dans leurs vie. Et puis... Paf ! Ils sont renvoyer dans leurs corps. Et ils s'aperçoivent qu'ils sont revenue a la vie. 

Donc moi je me pose la question: Ressent ton un soulagement quand on est mort ? Ne ressentons plus aucune douleur ? Et après... Est ton réincarnée ? La mort est l'une des choses les plus mystérieuses qui soit.

Il y a justement un Youtubeur qui parle de se sujet de la "Vie après la Mort", je vais mettre la vidéo. Car c'est super intéressant ce qu'il a fait.  

CHRIS :
 
 

L'immortalité quand as lui est quelque chose de très compliquer. A vrai être immortel revient a avoir une vie monotone et chiante. Du genre que ta vécus 1000 ans. C'est juste d'un ennuis sans fin ! Pour moi.. L'immortalité est aussi une forme de souffrance. A toujours vivre, vivre, vivre... C'est une chose atroce.
Et ne plus faire d'enfant revient a faire disparaître l'humanité. Et moi aussi je suis pour que les jeunes soit l'avenir, est non les vieillards qui on vécus durant 100 ans. Et aussi si on fait disparaître les enfants, sa revient a faire une planète remplis de vieux. Ca serais une choses horrible aussi.

Du même Youtubeur, il parle du sujet de l'immortalité, de prolongé l'espérance de vie. Je vais mettre cette vidéo aussi, sa pourrait être intéressant !

CHRIS :
 

Dans tout les cas pour le moment comme tu dit Nek, on as que une seul vie ! Et qu'il faut en profiter du vent qu'on as ! =D
Moi aussi j'ai regarder Angel Beats, C'est un animée triste et a la fois intéressant aussi. Avec un petit message en disant qu'il faut profiter de la vie du temps qu'on peu !

_________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Lun 17 Aoû - 19:28

Personnellement j'aime beaucoup les vidéos de Chris. (Nekoo, postule pour rejoindre le club si t'as envie de poster, café et cookies gratuits ^^)

Pour ce qui suit la mort, en dehors des scénarios les plus plausibles (réincarnation, néant, errance, paradis, enfer) il y a aussi tout ceux qui sont plus durs à imaginer. Personne ne sait ce qu'il y a post-mortem donc on peut tout aussi bien s'attendre à des trucs originaux comme dans Angel Beats (même si là c'est de la pure fiction, c'est pour se donner une idée, on ne sait jamais ce qui suit alors on ne peut pas affirmer que quelque chose n'arrivera pas). Tout peut arriver, ou rien justement, d'où l'intérêt de se poser la question.

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

world
Animateur
Animateur

Masculin
Messages : 3567
Réputation : 25
Inscription : 12/08/2013
Age : 18
Localisation : France, Paris
Humeur : C'est fini les localisations à deux balles =.= ?

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mer 26 Aoû - 21:59

OH CE SUJET !!

Atsu a écrit:
> L'augmentation de l'espérance de vie, la quête d'immortalité.
Pour vous, qu'est-ce qui pousse l'homme à vouloir vivre plus longtemps ? Souhaiteriez-vous posséder le don d'immortalité ? Le désir de vivre plus longtemps, de vivre éternellement, pensons aux conséquences. Si la conservation du corps et la vie éternelle était accessible grâce à la médecine, que vous aviez les moyens de vous le payer, pourriez-vous vivre malgré la dépendance aux services sociaux ?

Pour la première question je ne pense pas que l'homme veux vivre longtemps, je pense plus qu'il ne veux pas mourir... Pour ma part, vivre longtemps, même éternellement ne m'intéresse pas si la jeunesse n'y est pas couplé, je perdrai toutes ces questions, ces ambitions qui se bousculent dans ma tête en ce moment même... A part ça, je serait seul face à l'ennui, plutôt crever.

On peut penser qu'une personne immortelle puisse servir d'archive de l'humanité, mais pas éternellement (rien est éternel, j'y viendrais), première éventualité, le remplacer par une machine, bien plus performante.

J'aimerais ajouter que la vie éternelle ne n’existe pas, fan de matrix vous me comprenez, "toute chose a un but, et c'est de finir", c'est dit de manière très pessimiste, mais l'idée est là, les raison qui peuvent causer la mort d'une personne censé être immortel sont innombrable, on parle de la fin de notre univers dans un futur très lointain, alors pour la mort d'une personne immortelle, la question ne se pose même pas...

Pour en venir à moi-même, je répondrais que je n'ai tout simplement pas envie, mon souhait est de mettre l'humanité sur la bonne voie, que ce soit à un niveau planétaire (oui je suis très ambitieux) ou juste mon  entourage, que je réussisse ou que je finisse ma vie et meurs misérablement, j'aurais au moins essayé. Et si il se réalise, je serais le guide dont les gens ont besoin, le temps de ma vie, les autres prendront ensuite la relève.

Ça fait du bien d'être jeune avec plein d'ambition...


Atsu a écrit:
> Une possible vie après la mort.
L'une des questions existentielles est de savoir ce qui suit la mort, comme dit plus tôt cela marque pour beaucoup une cessation de la vie sans suite. Un néant qui se rapprocherait de l'état d'inconscience, de ce qui précède et suit la vie. Même si le terme est tout aussi étranger à l'homme que celui de l'infini, c'est une hypothèse probable. Qu'en pensez-vous ? Pour vous, y a-t-il une forme d'au-delà ?

Le problème ici, c'est la science je pense. Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question, je considère que je ne peux pas avoir d'avis, c'est une question sans réponse...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Je reviens sur l'immortalité, laissez moi vous présenter un alchimiste de la fin des années 1800 qui a pour pseudonyme Fulcanelli (son identité reste inconnue). Pourquoi je vous parle de lui ? Sa vie est elle même un mystère...(Je suis un gros fan du mystère, du paranormal etc...) J'édite bientôt ce message, je posterais une vidéo sur lui c'est plus facile.

EDIT: Bon j'ai pas trouvé de truc hyper intéressant, en gros c'est un alchimiste qui a écrit trois livres dont deux publiés, son disciple, Eugène Canceliet, dit qu'il a fréquenté les plus haut placé de son temps, de plus, il était bien plus jeune ( Devient disciple à l'âge de 16 ans, en 1915, alors que son maître était déjà vieux ). Il va revoir son maître en 1953 (Fulcanelli est alors censé avoir environ 113 ans, d'après des estimations faites par le passé par Canceliet) mais celui ci est le même, il n'a pas changé, serait-ce un être humain devenu immortel ?

_________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Ven 11 Sep - 18:58

Il me semble que je n'avais pas vu ton edit World, après concernant Fulcanelli il faut savoir distinguer le vrai du faux. Je ne dis pas que ces évènements ne sont jamais arrivés mais s'il n'y a pas de preuve.. En tout cas mon avis est le suivant, l'alchimiste a peut-être trouvé un moyen de paraître très jeune, à court ou long terme, mais sans accéder à l'immortalité pour autant, seulement d'en renvoyer l'image. C'est intéressant et j'aimerai bien en savoir davantage (ahh, les mystères et tout ce qui s'en rapproche)

Revenant sur l'idée de la mort, je te suis totallement. Avant toute chose, c'est l'idée d'une fin qui effraie. Je ne sais plus si c'est içi ou ailleurs que je l'ai lu (excusez-moi si je ne fais que le répeter), mais chaque personne qui naît aurait très bien pu ne jamais naître. Ce que l'on est actuellement, notre existence n'est concrète que depuis quelques années, existions-nous avant ? La réincarnation peut-être ? Ce qu'il faut se dire c'est que notre conscience d'être vivant a démarée à un certain âge et qu'avant cela, qui serait capable de me dire s'il se souvenait de son vécu ? Lorsqu'on est bébé aussi, on existe bel et bien, on est la même personne, mais personne ne s'en souvient. Retirez vos souvenirs, c'est presque comme si vous deveniez quelqu'un d'autre. Votre conscience est là, vous n'êtes pas mort, toujours le même, pourtant toute les expériences qui vous avaient fait de vous ce que vous étiez devenu auraient disparues, seul votre corps s'en souviendrait.

Mon avis restera peut-être le même, nous sommes une partie de notre cerveau, c'est tout. La conscience d'être en vie n'est qu'une erreur dans l'évolution et l'homme n'est que trop persuadé d'être unique, en réalité chaque existence n'est que brève, une poussière, l'univers et les galaxies resteront là avec ou sans nous. Je n'ai pas envie de dériver sur le sens la vie lol, mais si on se posait cette question, le but ? Si ce but n'était que d'être heureux, alors pourquoi ne pas contrôler les émotions et rendre le monde heureux ? Ce serait du faux bonheur ? Pourtant si ce qui fait l'homme est ses sentiments, pouvoirs les déclencher manuellement créerait des débats. Si vous voulez vivre heureux, c'est pour la sensation que donne la réaction chimique liée au bonheur ? Pourquoi ne pas la déclencher avec une machine ou autre chose qui ne soit pas naturel ? Ce n'est pas ce que j'aimerait mais c'est vrai, je trouve que nos actions sont trop influencées par nos émotions. C'est dans la nature de l'homme, il n'a pas le libre contrôle de son corps, notre volonté ne suffirait pas pour achever toutes nos ambitions.

Mais bon, la vie et la mort font partie des questions que l'on se posera toujours. C'est dans notre nature de se questionner sur tout, mais on ne peut pas trouver de réponse à tout. Tout les hommes doivent mourir, tout les hommes vont mourir; alors autant s'y préparer. La mort c'est soudain, ça ne préviendra pas, demain peut-être.

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 


Dernière édition par Atsuhiko le Jeu 29 Oct - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/
avatar

world
Animateur
Animateur

Masculin
Messages : 3567
Réputation : 25
Inscription : 12/08/2013
Age : 18
Localisation : France, Paris
Humeur : C'est fini les localisations à deux balles =.= ?

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Dim 13 Sep - 21:11

J'aime bien la fin. Et j'y ajouterais que si l'on doit mourir, autant ne pas gaspiller son passage entre les vivants et accomplir de bonnes choses pour un bon futur, même si l'on ne le verra jamais de nos propres yeux, pourquoi le faire ? Je dirais plutôt "Pourquoi ne pas le faire ?", ou même "Que faire d'autre de sa vie ? Very Happy"

_________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Atsuhiko
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 5994
Réputation : 26
Inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : Localisation à deux balles
Humeur : Instable psychologiquement

MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   Mar 22 Sep - 18:14

J'aborde deux nouvelles théories ! Elles sont intéressantes, vous verrez.

La première théorie a été lancée par Aree dans un autre topic, elle rejoint le concept d'univers parallèles. Comme vous le savez, il n'est pas à omettre que les galaxies autres que la notre évoquent la possibilité d'univers parallèles et tout le tralala. Et donc ! On pars sur l'idée que l'âme (ou la conscience, l'esprit, tout ce que vous voulez), une fois l'individu mort, part nécessairement quelque part. C'est içi qu'intervient la notion de monde parallèle, si notre âme part quelque part, pourquoi pas aussi loin que ça ? On ne peut pas nier quelque chose qu'on ne peut pas vérifier, donc concernant les univers parallèles cette règle s'applique, tout n'est plus valable là-bas !

Seconde théorie, également difficile à admettre mais très intéressante en soi ! C'est une idée dont m'a fait part un ami aujourd'hui (raison pour laquelle je suis repassé par là) et qui est la suivante, à la mort d'une personne, sa mémoire s'effacerait et tout recommencerai, en boucle. Sa vie serait une boucle sans fin, qui redémarre lorsque la mort arrive. Cela évoque bien sûr un dérivé d'un enfer, ce serait horrible dans une certaine perception de la chose et c'est ce qui rend la chose amusante à s'imaginer. Après tout, pourquoi pas ?

Lorsqu'on se pose ce genre de questions existencielles, tel que la vie après la mort (de toute façon cette idée est absure dans le sens où la mort marque une rupture à la vie, ce n'est pas correct d'utiliser ce terme pour une sorte de relance uniquement, la notion de mort est l'équivalent de la cessation de la vie), il ne faut pas se demander pourquoi, mais pourquoi pas. Le débat devient donc intéressant puisqu'il donne de l'intérêt à toute hypothèse, seulement c'est le niveau d'intérêt qui change, on ne dira pas que quelque chose est impossible à envisager. En même temps, aussi absurde que quelque chose puisse paraître comme suite à la mort, personne n'ira vérifier et prouver le contraire.

_________________________

Vive les incompétents ! ᕦ(ò_óˇ)ᕤ  Forever Blue~
#MissionAtsu

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyozone.1fr1.net/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Débat] La longévité humaine et la vie après la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Débat] La longévité humaine et la vie après la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokyoZone : Forum sur la culture japonaise - Animes, Mangas, AMV... :: 

Communauté

 :: Salle des clubs :: Sunshine Club
-